La Conquête des Fonds Marins

Il y a…… 34 ans

Le Saga sortant du synchrolift
Une dédicace de Pierre WILLM.

Il y a 34 ans, nous sommes le jeudi 2 juin 1988, un jeudi tout comme en cette année 2022.

Le test à 1,1 la pression de service (60 bars) Une plongée à 660 mètres de profondeur.

A bord en plus de l’équipage et de l’Ingénieur Jean MOLLARD chef du projet de la construction du Saga, l’Ingénieur (X et génie maritime) Pierre WILLM , l’un des pères du bathyscaphe qui fut à partir de 1963 chargé du programme « Marine » à l’Institut Français du Pétrole -IFP-

Il est séduit par le concept de maison sous la mer imaginé par le Jacques-Yves COUSTEAU et décide de réaliser avec le CEMA un engin autonome et propulsé à bord duquel peuvent embarquer 6 plongeurs. C’est l’Argyronète.

La construction débute en septembre 1968 et est arrêtée 3 ans plus tard par le gouvernement.

A la reprise du projet par la Comex et l’Ifremer, en 1982, Pierre WILLM fait partie de l’aventure Saga.

Il nous a quitté avant de fêter ses 92 ans en 2018.

Par défaut
COMEX, La Conquête des Fonds Marins

1969 Fosse de la Cassidaigne HYDRA 1

1969

Le début de la plongée au service de l’Offshore pétrolier.

La COMEX étudie et met en oeuvre l’utilisation de gaz permettant de descendre plus profond.

OBJECTIF : Le plateau continental les 300 mètres de profondeur.

Renè VEYRUNES, François FALLOURD et Jacques DUPRÉ depuis le navire « Astragale » descendent à 252 m . Record du monde.

Quelques images du passé et un article de « Paris Match »

 

Par défaut